Suprême conseil des rites confédérés

Filiation directe : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL

Get Adobe Flash player

À la Gloire du Sublime Architecte des Mondes
Suprême Conseil des Rites Confédérés
pour la France et ses Dépendances Internationales

Ordre Martiniste Initiatique

oeuvrant au sein de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm

Filiation directe des Grands Hiérophantes : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL, 
succédée par le Souverain Grand Maître  Général et Grand  Hiérophante Mondial  Joseph CASTELLI

RES CREATA EST ALIA FORMA INCREATÆ


RESTAURATION

DE

L'ORDRE MARTINISTE INITIATIQUE

* * *

Le 29 juin 2008 à BORDEAUX, création de l'Ordre Martiniste des Rites Unis (O.M.R.U.) par le regretté Sâr Signifer, (Gérard KLOPPEL), quelques mois avant son décès survenu le 5 octobre de la même année.

En effet, Sâr Signifer, ne souhaitait pas le réveil de l'Ordre Martiniste Initiatique (O.M.I.) tombé alors dans un profond sommeil. 

Une restauration totale s'imposait nécessitant un renouvellement complet des structures, avec comme Grand Maître Mondial de l'Ordre Martiniste des Rites Unis et Souverain Grand Commandeur du Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine, Sâr Glorifer (Joseph CASTELLI), Président du Suprême Conseil des Rites Confédérés, depuis le 11 aout 2008.

Le 01 Juillet 2010, Restauration de l'Ordre Martiniste Initiatique (O.M.I.) par Sâr Glorifer (Joseph CASTELLI) ainsi que les Organismes Initiatiques et Administratifs composant les structures de l’Ordre :

1.    Ordre Intérieur, (Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine)

2.    Suprême Conseil International,

3.    Suprême Conseil National,

4.  Collège (Chambre Probatoire, Chambre Philosophique, Chambre Kabbalistique, Chambre Mystique),

5.    Cercle d’Étude Martiniste.

* * *


* * *

Ordre Intérieur, (Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine) : 

Le fonctionnement de l’ORDRE INTERIEUR, relève d’un règlement particulier.

L’Ordre Intérieur, le Souverain Sanctuaire des Chevaliers de Palestine (S.S.C.P.), est placé sous la direction collégiale du Grand Maitre Mondial de l'Ordre Martiniste Initiatique.

L’Ordre Intérieur est l’Autorité Suprême de l’Ordre.

Il est, à ce titre, la source de toute autorité administrative ou initiatique du Suprême Conseil International, des Suprêmes Conseils Nationaux, des Collèges et des Cercles d’Étude.

Il sera administré par un règlement particulier.

SUPREME CONSEIL MARTINISTE INTERNATIONAL (S.C.M.I.)

Le Suprême Conseil Martiniste International est sous l’autorité de l’Ordre Intérieur.

Le Grand Maitre Mondial de l'Ordre Martiniste Initiatique en est le président.

Le Suprême Conseil Martiniste International est la source de toute autorité administrative ou initiatique des Suprêmes Conseils Nationaux, qu’il supervise.

Tous les Grands Officiers Martinistes du S.C.M.I. sont nommés et installés par le Président du S.C.M.I..

Les Grands Maîtres Martinistes Nationaux en font partie de droit. Ils doivent tous être S.I.I., depuis au moins un an et avoir occupé un office national.

Charges attribuées aux Grands Officiers Martinistes Internationaux :

  1. Grand Maître Mondial,
  2. Grand Maître Initié International,
  3. Grand Chancelier International,
  4. Grand Maître Initié International,
  5. Grand Maître Associé International,
  6. Grand Maître des Cérémonies International,
  7. Grand Veilleur d’Occident International,
  8. Grand Secrétaire International,
  9. Grand Trésorier International,
  10. Grands Maîtres Nationaux.

Le S.C.M.I. délivre les Patentes au Suprême Conseil Martiniste National de l'Ordre Martiniste Initiatique, autorisant l’implantation dans tous les nouveaux pays.

Il peut aussi procédé à leur retrait en cas de nécessité.La première patente sera provisoire pour une durée n’excédant pas trois ans. Si le S.C.M.N. est « viable » il obtiendra une patente définitive.

Le S.C.M.I. nommera les Grands Maîtres Nationaux. Il peut aussi les suspendre en cas de nécessité.

Le S.C.M.I. veille à l’application des rituels. Il est le seul à pouvoir les modifier avec un vote à l’unanimité de ses membres.

Deux types de S.C.M.I. :

  1. S.C.M.I. Restreint, composé des Grands Officiers du S.C.I.
  2. S.C.M.I. Élargi, composé des Grands Officiers du S.C.I. et des Grands Maîtres Nationaux.

SUPREMES CONSEILS MARTINISTES NATIONAL (S.C.M.N.) :

Les Suprêmes Conseils Nationaux sont sous l’autorité du S.C.M.I..

Le Grand Maître National, nommé par le S.C.M.I., préside le S.C.M.N. de son pays.

Chaque S.C.M.N. est la source de l’activité initiatique et administrative des Collèges et des Cercles d’Étude. Il délivre les patentes des Collèges et des Cercles d’Études Martinistes. Il installe et consacre les Collèges et Cercles d’Étude Martinistes ainsi que les Philosophes Inconnus. Il laissera aux Collèges et aux C.E.M. la plus grande autonomie dans leur gestion et dans le choix de leurs travaux et réceptions/affiliations, du moment que ces collèges et C.E.M. travaillent dans l’esprit et dans la règle de notre charte et règlements.

La première patente pour un Collège ou un C.E.M. sera provisoire pour une durée n’excédant pas trois ans. Si le Collège est « viable » il obtiendra une patente définitive. Il entérine toute proposition, faite par un Philosophe Inconnu ou un membre du  S.C.M.N., d’élévation de S.I.I..

Un représentant au moins du S.C.M.N. doit être présent chaque fois qu’ont lieu les épreuves d’évaluation et des cérémonies de réception/consécration d’un membre au grade de S.I.I..

Deux types de S.C.M.N. :

  1. S.C.M.N. Restreint, composé des Grands Officiers du S.C.M.N. .
  2. S.C.M.N. Élargi, composé des Grands Officiers du S.C.M.N.  et des Philosophes Inconnus.

C’est le Grand Maître National qui convoque les S.C.M.N. Restreints ou les S.C.M.N.  Élargis.

Les Grands Officiers nationaux sont nommés par le Grand Maître National. Ils doivent être obligatoirement S.I.I., depuis au moins un an et avoir été ou être Philosophe Inconnu. Les Philosophes Inconnus en font partie de droit.

Charges attribuées aux Grands Officiers Nationaux :

  1. Grand Maître National,
  2. Grand Maître Initié National,
  3. Grand Maître Associé National,
  4. Grand Maître des Cérémonies National,
  5. Grand Veilleur d’Occident National,
  6. Grand Secrétaire National,
  7. Grand Trésorier National,
  8. Philosophes Inconnus.

Le Grand Maître National pour la France sera aussi Grand Maître pour les Dépendances Françaises d’outre-mer.

LES COLLÈGES MARTINISTES :

Il faut au moins 6 Frères ou Sœurs pour faire la demande de création d’un Collège. Trois d’entre eux doivent être S.I. et un(e) devra être S.I.I..

Toute Loge doit être en association loi 1901. Règlement intérieur soumis et accepté par le Suprême Conseil National.

Chaque Collège adopte, après accord du S.C.M.N., un nom qui les distinguent les uns des autres et un thème de travail/recherche.

Maximum de 22 membres, au-delà création d’un autre Collège. La première patente sera provisoire pour une durée n’excédant pas trois ans. Si le Collège est « viable » il obtiendra une patente définitive.

Charges attribuées aux Officiers d’un Collège :

  1. Le Philosophe Inconnu, doit être obligatoirement S.I.I., depuis au moins un an,
  2. Maître Initié, doit être obligatoirement S.I.,
  3. Maître Associé, doit être obligatoirement S.I.,
  4. Maître des Cérémonies, doit être obligatoirement S.I.,
  5. Veilleur d’Occident National,
  6. Secrétaire,
  7. Trésorier.

-     Le Philosophe Inconnu, le Maître Initié et Associé forment le «Conseil Particulier» du Collège. Toujours présidé par le Philosophe Inconnu. 

-     Le Maître des cérémonies, le Secrétaire, le Trésorier et le Veilleur d’Occident constituent le «Conseil Administratif» du Collège. Toujours présidé par le Philosophe Inconnu.

Le Philosophe Inconu est nommé ad vitam. Il peut en démissionner ou être démis de sa charge par décision du S.C.M.N.. Il est le seul à présider l’ouverture et la fermeture du Collège. Il est le seul à pouvoir recevoir des Frères ou des Sœurs aux trois premiers grades.

CERCLES D’ÉTUDES MARTINISTES :

Sont des groupes préparatoires à toutes créations de Collège.

Un Cercle d'Etudes Martiniste (C.E.M.)  peut être créé, après approbation du Suprême Conseil National, par un membre étant au moins S.I.. Peuvent en faire partie tout membre de tout grade.

Une patente provisoire, d’une durée n’excédant pas trois ans, devra être délivrée par le S.C.M.N..Chaque C.E.M. devra avoir un nom distinctif.

Un Cercle d'Etudes Martiniste devra être composé d’au moins trois membres. Il sera dirigé par un membre ayant le titre de Préparateur. Il devra avoir le grade de S.I., sauf dérogation du S.C.M.N..

Un C.E.M. devra être rattaché à un Collège. Ce dernier recevra aux trois grades sauf si le Préparateur est S.I.I..

Dans ce cas il pourra pratiquer toute réception après accord du Collège de rattachement et il faudra la présence obligatoire de membres ayant les grades nécessaires et en présence d’un membre de la Loge de rattachement.

* * *