Suprême conseil des rites confédérés

Filiation directe : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL

Get Adobe Flash player

À la Gloire du Sublime Architecte des Mondes

Souverain Sanctuaire  International
de Memphis-Misraïm

Chapitres de l'Interieur
du Grand Prieuré d'Egypte

oeuvrant  du 81ème au 82ème degré au sein du
Souverain Sanctuaire des Chevaliers
de Palestine

de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm 
et du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm

Filiation directe des Grands Hiérophantes : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL, 
succédée par le Souverain Grand Maître  Général et Grand  Hiérophante Mondial  Joseph CASTELLI

RES CREATA EST ALIA FORMA INCREATÆ


Chapitres de l'Interieur
de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm

* * *

Ecuyer Novice du Temple - 81ème degré

Dans le Saint Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte 
du Très Saint Sépulcre de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

* * *

INTRODUCTION :

Les présents Rituels ont été mis au point après collationnement rigoureux et attentif des Rituels les plus anciens, comparés aux Rituels modernes (1913), utilisés et communiqués par le GRAND PRIEURE D'HELVETIE au GRAND PRIEURE DES GAULES et GRAND PRIEURE D'ÉGYPTE.

Nous avons particulièrement tenu compte d'un Rituel manuscrit de 1778, propriété du Rev\ Frère LAGREZE (Eques Rosae Caritatis) Grand-Profès, dont copie en nos Archives, et ayant servi à notre Réception personnelle, en 1943, du Rituel qui nous fût remis par le Très Rev\ Frère SAVOIRE, Grand Prieur des Gaules, avec d'autres éléments d'archives relatives au Rite Écossais Rectifié en 1945, lors de la récupération de sa bibliothèque, accompagné d'instructions orales, du Rituel Suédois de la STRICTE OBSERVANCE TEMPLIERE, utilisé en 1953, lors de notre réception en cet ORDRE, antérieur à celui des CHEVALIERS BIENFAISANTS DE LA CITE SAINTE, du Rituel utilisé par le Grand Prieuré d'Helvétie depuis 1913, qui n'est qu'une légère déformation de celui original de 1778 (Convent de Lyon), dont copie en nos Archives, communiqué par le Révérend  Frère N.C. « Eques a Voluntate », Grand-Profès, et signé du Très Révérend Frère MONCHAL, ex-Grand-Prieur d'Helvétie.

INSTRUCTIONS VESTIMENTAIRES :

L'habillement des FF\& SS\ Écuyers Novices consiste :

En une cotte d'armes de peau blanche doublée et bordée de rouge, mais sans croix.

En un cordon de soie ponceau passé au col au bas duquel est formé avec le même cordon une croix.

Le chapeau noir ordinaire relevé dans ses trois côtés avec une aigrette de la couleur affectée à la Province, attaché à la ganse du bouton.

La tenue est complétée de l'Épée à garde cruciale.

Les mains sont gantées de blanc.

INSTRUCTIONS SUR LA DÉCORATION DU TEMPLE CHAPITRAL :

Le Chapitre comporte une décoration qui varie avec ses moyens matériels et son importance.

Le minimum consistera en une table servant d'Autel, recouverte d'une Nappe blanche, avec 9 flambeaux disposés en croix grecque, un Encensoir garni de braises, une Navette à Encens, un éteignoir pour les cires, une Lanterne sourde de type ancien, un Chandelier à 3 branches, un autre Chandelier à 9 branches, tous deux garnis également de cierges de cire, soit 21 lumière en tout.

On peut y adjoindre une bannière demi-partie noire et blanche, rappel du « Beaucéant » des Templiers.

Les Glaives, en nombre suffisant, sont disposés par avance sur les sièges du Chapitre. Devant les neuf flambeaux de l'Autel, deux Glaives en croix de Saint-André, dits « trophée d'armes ».

Dans la croisée des lames, l'Évangile selon Saint-Jean, ouvert au chapitre premier.

De part et d'autre des lames, les éperons dorés, disposés l'un en Alpha, l'autre en Oméga (voir schéma de l'Autel).

S'il s'agit de la réception d'un Profès ou d'un Grand-Profès, les deux Objets complémentaires de l'Autel sont disposés au fur et à mesure de leur utilisation dans le Rituel.

* * *

Chevalier du Temple (C.B.C.S.)- 82ème degré

Dans le Saint Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte 
du Très Saint Sépulcre de Notre-Seigneur Jésus-Christ 

* * *

INTRODUCTION :

Ls présent Rituels ont été mis au point après collationnement rigoureux et attentif des Rituels les plus anciens, comparés aux Rituels modernes (1913), utilisés et communiqués par le GRAND PRIEURE D'HELVETIE au GRAND PRIEURE DES GAULES et GRAND PRIEURE D'ÉGYPTE.

Nous avons particulièrement tenu compte d'un Rituel manuscrit de 1778, propriété du Rev\ Frère LAGREZE (Eques Rosae Caritatis) Grand-Profès, dont copie en nos Archives, et ayant servi à notre Réception personnelle, en 1943, du Rituel publié par Jules Doinel  (Archiviste d'État), sous le pseudonyme de Jean Kotska, dans son livre ; Lucifer démasqué (Paris, 1895), du Rituel qui nous fût remis par le Très Rev\ Frère SAVOIRE, Grand Prieur des Gaules, avec d'autres éléments d'archives relatives au Rite Écossais Rectifié en 1945, lors de la récupération de sa bibliothèque, accompagné d'instructions orales, du Rituel Suédois de la STRICTE OBSERVANCE TEMPLIERE, utilisé en 1953, lors de notre réception en cet ORDRE, antérieur à celui des CHEVALIERS BIENFAISANTS DE LA CITE SAINTE du Rituel utilisé par le Grand Prieuré d'Helvétie depuis 1913, qui n'est qu'une légère déformation de celui original de 1778 (Convent de Lyon), dont copie en nos Archives, communiqué par le Rev. Fr. N.C. « Eques a Voluntate », Grand-Profès, et signé du Très Rev. Fr. MONCHAL, ex-Grand-Prieur d'Helvétie.

Nous considérons donc le présent Cérémoniaire comme l'expression la plus fidèle, la plus exacte et la plus conforme de celui établi par le  Très Rév\ Frère Jean-Baptiste WILLERMOZ « Eques A Eremo », en 1778, lors de la fondation de l'ORDRE (Eques Aurifer a Reconciliationis).

INSTRUCTIONS VESTIMENTAIRES :

L'habillement des Chevaliers du Temple (C.B.C.S.) consiste en ce qui suit, savoir :

  • Une cotte d'armes.
  • Une robe courte dite chlamyde.
  • Un manteau long.
  • Une croix pectorale de l'Ordre.
  • L'anneau d'or.
  • L'épée d'Ordre.
  • Une écharpe de soie blanche.
  • Les bottes.
  • Les éperons d'or ou dorés.
  • Les gants blanc bordés de rouge.

La cotte d'armes est de peau blanche doublée de toile ou d'étoffe rouge, bordée d'un ruban ponceau d'un pouce de large, ayant au milieu la croix de l'ordre en satin ponceau de la hauteur et largeur de six pouces. Elle est attachée par dessus le veste ordinaire et doit être assez longue pour être fixée en bas par le ceinturon de l'épée.

Le Grand Maître porte au bas une frange or et argent et la croix de satin est rebordée en cordonnet d'or. Les Grands Prieurs ont la frange toute argent et le cordonnet d'or autour de la croix.

Les Grands Officiers Provinciaux, Préfets et Commandeurs ainsi que le Doyen et Senior du Chapitre Préfectoral ont la frange d'argent sans cordon d'or autour de la croix. Tous les autres membres capitulaires de la Préfecture ont la frange de soie blanche, et les Chevaliers non capitulaires n'ont aucune frange.

La Chlamyde est en toile blanche de lin (avec manches plates) ouverte par devant dans toute sa longueur qui est environ trois pieds et demi pour les tailles ordinaires avec une bordure et un collet de ruban ponceau d'un pouce au moins de large ; des manches plates avec des parements de la même couleur de trois pouces de large ayant une croix d'ordre en satin ponceau sur le côté gauche de la grandeur de 8 pouces. Elle doit être assez grande pour envelopper le Chevalier par dessus ses habits ordinaires et elle doit descendre jusqu'au dessous des genoux.

Le Manteau est aussi de toile de lin blanche ; il doit être assez ample pour envelopper entièrement le Chevalier et doit descendre jusqu'aux talons, ce qui fait environ quatre pieds de longueur pour les tailles ordinaires. Il est rebordé dans sa longueur seulement ainsi que le collet, d'un ruban ponceau.

Sur le côté gauche du manteau est la grande croix de l'Ordre en satin ponceau de la grandeur de10 pouces

Le Grand Maître porte le manteau en satin blanc doublé de taffetas ponceau avec une longue queue traînante. Il est bordé tout autour d'une large bande de satin ponceau de 8 pouces.

Au centre de la grande croix latérale il y a un écusson fond d'argent sur lequel est bordé en velours cramoisi rebordé d'or, une croix d'Ordre de deux pouces surmontée d'un casque à panache.

Les Grands Prieurs ont aussi le manteau à queue traînante avec une bordure dans tout son contour de 4 pouces de large en taffetas ponceau ; mais il n'est point doublé. Ils ont aussi un écusson d'argent avec la petite croix en velours cramoisi sans rebordure en or.

Les Grands Officiers, Préfets et Commandeurs ont aussi la queue du manteau traînante, mais plus courte, avec l'écusson de la grande croix en satin blanc et la petite croix du milieu en velours cramoisi.

La Croix Pectorale de l'Ordre est en pierre rouge à côtes d'or dans ses 4 branches. La pierre de réunion du centre est du même.

Elle est surmontée d'un petit ornement en or ou verni qui est traversé par l'anneau suspensoir ; elle est de la grandeur d'un pouce et un quart en carré, faisant 15 lignes.

Les quatre branches ont à leur extrémité six lignes de largeur et quatre lignes au plus à leur centre de réunion. Cette croix est suspendue au col par un ruban moiré ponceau d'environ un pouce et demi.

Le Grand Maître, les Grands Prieurs, Grands Officiers Provinciaux, Préfets, Commandeurs et le Prieur Clérical, portent la croix plus grande, elle a deux pouces en carré. Elle est en pierre semblable à la petite et dans la même forme, avec cette différence seulement que la pierre de réunion du centre est en émail blanc, sur lequel est une petite croix rouge d'ordre.

Elle est suspendue au col par un ruban moiré ponceau de 3 pouces de large.

Le Grand Maître a la grande croix surmontée d'une couronne d'or avec un entourage en diamants blancs formant un quart de cercle d'une branche à l'autre.

Les Grands Prieurs ont la grande croix avec un seul diamant blanc à chacun des quatre angles, mais sans couronne.

Les Officiers et Conseillers membres capitulaires d'un Chapitre Préfectoral, portent une petite croix de Chevalier, mais ils ont pour marque distinctive le large ruban moiré de trois pouces.

L'Anneau des Chevaliers est d'or et guilloché avec les lettres initiales de la devise de la Province

gravées par dessus à distances égales les unes des autres ; au dedans de l'anneau est gravée une petite croix d'ordre émaillée en rouge avec le n° du rang de la Province; elle se porte au petit doigt de la main droite. Le Grand Maître porte l'anneau d'or de même, mais distingué par un entourage de petits diamants blancs.

L'Épée d'Ordre à la lame plate plus large et plus courte que les épées ordinaires. Elle a la poignée dorée en forme de croix, sans branches ni garde. Les Chevaliers la portent par dessus la chlamyde et la cotte d'arme, suspendue par un ceinturon de buffle blanc avec une grosse agrafe de cuivre doré sur laquelle on grave la croix de l'Ordre.

L'Écharpe est en étoffe légère de soie blanche, ayant au bout une frange de soie ponceau et dans le haut sur le devant de l'épaule une rosette en ruban de soie de la couleur adoptée pour la Province.

On la porte formant une ligne diagonale qui traverse de l'épaule droite au côté gauche. Les Chevaliers ne la portent pas lorsqu'ils sont en habits conventuels, mais seulement dans les Chapitres du noviciat et de conférence. Ils la reçoivent du Préfet comme faisant partie de la vestiture.

Les bottes sont en maroquin noir, avec un revers en peau citron et viennent à moitié jambes.

Les Chevaliers peuvent les simuler suivant les circonstances locales, par des bottes de semblable forme en étoffe de laine, avec revers en peau jaune.

Les éperons des Chevaliers sont d'or ou métal doré.

INSTRUCTIONS SUR LA DÉCORATION DU TEMPLE CHAPITRAL :

Le Chapitre comporte une décoration qui varie avec ses moyens matériels et son importance.

Le minimum consistera en une table servant d'Autel, recouverte d'une Nappe blanche, avec 9 flambeaux disposés en croix grecque, un Encensoir garni de braises, une Navette à Encens, un éteignoir pour les cires, une Lanterne sourde de type ancien, un Chandelier à 3 branches, un autre Chandelier à 9 branches, tous deux garnis également de cierges de cire, soit 21 lumière en tout.

On peut y adjoindre une bannière demi-partie noire et blanche, rappel du « Beaucéant » des Templiers. Les Glaives, en nombre suffisant, sont disposés par avance sur les sièges du Chapitre. Devant les neuf flambeaux de l'Autel, deux Glaives en croix de Saint-André, dits « trophée d'armes ».

Dans la croisée des lames, l'Évangile selon Saint-Jean, ouvert au chapitre premier.

De part et d'autre des lames, les éperons dorés, disposés l'un en Alpha, l'autre en Oméga (voir schéma de l'Autel).

S'il s'agit de la réception d'un Profès ou d'un Grand-Profès, les deux Objets complémentaires de l'Autel sont disposés au fur et à mesure de leur utilisation dans le Rituel.

PRÉPARATION DE LA DÉCORATION, À L'ARRANGEMENT ET À L'ILLUMINATION DU LIEU POUR L’ OUVERTURE DU CHAPITRE DE L'INTÉRIEUR :

A l'heure indiquée et après s'être assuré par lui-même que rien ne manque à la décoration, à l'arrangement et à l'illumination du lieu, et que tous les objets nécessaires sont à portée de la main des Dignitaires de l'ORDRE, le Maître de Cérémonies fait entrer au Chapitre tous les Frères.

Ceux-ci doivent se tenir debout à leur place lors de l'entrée du Préfet, et avoir chapeau bas.

Le Maître de Cérémonies accompagné de deux Chevaliers se rend alors auprès du Préfet (ou du Commandeur) et des grands Dignitaires de l'ORDRE, s'il y en a de présents, pour les avertir que tout est préparé pour la séance.

Ceux ci sont introduits alors dans l'ordre suivant :

Le Maître de Cérémonies, l'épée nue à la main, lame à l'épaule.

Un Chevalier portant le Chandelier à 3 branches qu'il ira poser de suite sur l'Autel du Chapitre, vers le Commandeur.

Un second Chevalier portant le Chandelier d'ORDRE à 9 branches,  qu'il posera de suite en entrant sur la table Capitulaire.

Les Grands Dignitaires s'il y en a, les Officiers provinciaux ou prieuraux;

Le Prieur ou Commandeur du Chapitre, ou son remplaçant.

Deux Écuyers-Novices ou Chevaliers, un pas en avant du Préfet, portant l'un l'épée de l'ORDRE, sur sa droite, le second portant la bannière baucéane sur sa gauche.

En entrant, tous vont prendre leur place, y restent debout chapeau bas, cela jusqu'au moment ou le Commandeur a déclaré le Chapitre ouvert.

* * *